Responsable : D. Raboisson

Objectifs pédagogiques :
Maîtriser la médecine de population en fin de A5

  • Acquérir une autonomie en médecine de population des ruminants
  • Acquérir un savoir-faire pour la mobilisation des outils de collecte et de gestion des données d’élevage et pour leur d’analyse (big-data, médecine et élevage de précision…)
  • Connaître l’environnement professionnel en médecine des ruminants, comprendre la place du vétérinaire et de maîtriser les outils de communication orale et écrite (diagnostic collectif en élevage et suivi d’élevage)

Principes pédagogiques :

Donner de l’autonomieVisites en première ligne, gestion des relationnels éleveurs
Prendre du recul Aborder de manière structurée la visite d’élevage et le diagnostic global, quel que soit le motif d’appel
Etre fonctionnelCompte-rendu synthétique, envoyé à l’éleveur et au vétérinaire sous 8 jours
Créer la demande Suivi fin des cas, alerte si dégradation de la situation sanitaire
L’appliquer en clientèleComment vendre le service, faire simple mais efficace

Le projet de l’année : La télémédecine appliquée à la médecine de population

Qui suit ce programme ? (faire lien)

Programme détaillé

  • Activités délocalisées
    • Déplacement au Sommet de l’élevage à Cournon d’Auvergne avec des visites appliquées au mode d’exercice vétérinaire en médecine de population.
    • Stage en clientèle, avec un maître de stage pratiquant en médecine de population (15 jours obligatoires)
    • Mini-projet clinique encadré par des enseignants et des praticiens
    • Participation à un congrès professionnel

  • Enseignement en salle (3 x 1 semaine)
    • Les élevages et leur environnement
      • Systèmes d’élevage, économie des filières d’élevage, sélection génétique
      • Gestion intégrée de l’alimentation (liens sols-alimentation-troupeau)
      • Economie de la santé, gestion du médicament et de l’entreprise vétérinaire
      • Psychologie en clientèle et démarche entreprenariale
    • Collecte, analyse des données, utilisation des outils d(analyse et interprétation contextualisée
      • Nature et diversité des données : Quelles sources et quels logiciels mobiliser ?
      • Quelles données pour quels troubles de santé ? 
      • Quels indicateurs ? Comment les calculer et comment les interpréter ?
    • Démarche collective appliquée aux troubles de santé
      • Approche appliquée et finalisée pour les troubles de santé ou dégradations des performances (Mammites et qualité du lait, troubles de la reproduction, avortements, pathologie podale et locomotrice, pathologies respiratoires et digestives, maladies parasitaires, troubles métaboliques, baisse de productivité …)
      • Mise en œuvre et interprétation des examens complémentaires dans la démarche diagnostique

  • Enseignement pratique (sur la base de 16 semaines de rotation)
    • Suivi global (reproduction, métabolique …), niveau avancé
      • Préparation, réalisation et bilan de la visite pour au moins une visite sur la période
      • Suivi du cas à distance pendant l’ensemble de la période, avec collecte des données, interprétation des indicateurs et analyse de l’évolution
    • Visite d’élevage à visée diagnostique (type intervention ponctuelle)
      • Préparation des documents d’élevage, réalisation de la visite, bilan et compte rendu
      • Suivi du cas (à distance ou en présentiel), avec collecte des données et interprétation des indicateurs et analyse de l’évolution par rapport aux mesures proposées
    • Visite d’élevage à visée diagnostique / Suivi d’élevage appliqué à la qualité du lait /mammites
      • Préparation des documents d’élevage, réalisation de la visite, bilan et compte rendu
      • Suivi du cas à distance via analyses des données de tank / contrôle laitier
    • Diagnostic nécropsique à visée populationnelle