Depuis septembre 2019 les étudiants vétérinaires en cinquième année ont la possibilité de réaliser un semestre d’approfondissement en médecine de population des ruminants. 

Pour former ces futurs praticiens à une approche populationnelle, le programme est vaste: reproduction, alimentation, qualité du lait, boiterie, parasitisme, pathologies digestives et respiratoires mais aussi économie des filières d’élevage, collecte et analyse de données, etc.

Léo Oudin et Juliette Wattier ont été les premiers à bénéficier de cette toute nouvelle formation, ils ont terminé leur semestre en février 2019. 

La relève est déjà là : Jeanne Daunat, Sarah Delavigne, Annabelle Drougard, Adrien Kellens, Paul Mericq et Martine Aubanton commenceront en septembre 2020 ! 

On a été les premiers A5 MedPop ; ce que l’on a le plus aimé :

  • gagner en autonomie et en prise de décision, tel que cette A5 le permet,
  • être au premier plan dans la démarche en médecine collective
  • mobiliser la diversité de disciplines que la médecine collective met en jeu,
  • rester dans un objectif d’aide aux éleveurs

On suit le programme l’an prochain ; ce que l’on en attend :

  • des cas concrets sur le terrain,
  • la possibilité de mener des plans de suivi dans la durée,
  • une démarche encadrée mais laissant place à l’autonomie,
  • une réflexion physiopathologique pour résoudre des problèmes à l’échelle de l’élevage,
  • de la méthodologie, des analyses bactériologiques du lait …
Catégories : A5 MedPop